Prédatrice le roman qui dérange

lundi 11 mai 2015


 

 
 
 
 
 
 
 
 
Titre : Prédatrice

Editeur : Le livre de poche

Auteur : Alissa Nutting

Nombre de pages : 333 pages.

 

 

 
Résumé :

 

 

Céleste Price, 26 ans, est professeur dans un lycée de la banlieue de Tampa, Floride. Elle est mariée au beau Ford, un policier issu d’une famille aisée. Tous deux ont un charme fou, ils forment, à tous les égards, le couple parfait. Voilà pour les apparences. La réalité est beaucoup plus sordide. Céleste est en effet depuis très longtemps tourmentée par son goût particulier pour les adolescents. Dévorée par une passion de plus en plus incontrôlable, elle décide un jour de passer à l’acte et de séduire un de ses élèves. Sans se douter qu’elle entre ainsi dans un engrenage infernal aux conséquences terribles.

 

 

Mon Avis :

 

Mon avis sur ce livre est très mitigé car pendant 333 pages, je me suis dit « mince alors, mais l’auteur est frappée d’écrire à la première personne une histoire aussi horrible ? » Déjà, il faut savoir que l’auteur, Alissa Nutting, a réussi à faire publier son livre dans le domaine du Thriller et je pense sincèrement que c'est heureux, car sinon ça aurait été interdit ou descendu dans les classements. En effet, au vu du sujet traité, il me semble que peu de monde prendrait le temps d’en connaître les formes ! Pour être honnête avec vous, chers lecteurs, j’ai eu du mal à lire ce livre de par le fait que l’on s’attache obligatoirement à l’héroïne et cette fois-ci, on tombe sur une héroïne plus que déstabilisante étant donné que c’est aussi notre bourreau. Vous comprenez le bazar que c’est dans la tête quand on essaye de prendre pitié pour « elle » mais que ce « elle » est en réalité le danger promis dans le synopsis.

 

Une chose vraiment « choquante » « Bizarre » : l’auteur a créé un personnage aux traits angéliques et doux, une personne en apparence parfaite et gentille (comme elle) et éducatrice (comme elle). Je suppose que ça l'a beaucoup aidée à se mettre dans la peau de Céleste Price. Mais sous ces facettes adorables se cache une prédatrice au but plus que douteux et pour en arriver à ses fins, elle n’hésite pas à franchir des barrières plus que hautes. Que dire de plus que l’écriture est froide, presque chirurgicale, elle nous laisse comprendre ce qu’elle veut dès le début et nous n’aimons pas cela. En même temps, on veut lire mais se cacher les yeux pour éviter les horreur qu’elle peut sortir. Elle en arrive à se droguer pour éviter de se souvenir des scène sexuelle avec des homme de son âge. Et croyez-moi, ce n’est pas le pire.

 

Mais mis à part toutes ces critiques, pour moi écrire un livre sur une abomination pareille me paraît : original et dans l’air du temps avec nos informations. Information non négligeable : ce livre a fait une grosse polémique à sa sortie en Amérique.

 

Ps : laissé moi votre impression en commentaire.

15 commentaires:

  1. En tout cas je suis stupefait par ta diversité de gout littéraire c'est fascinant!!je trouve que grace a toi je vais de découvertes en découvertes c'est juste chouette car cet été j ai bien envien de me prendre quelques bouquins!
    Arnaud

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et bien c'est avec plaisir que je partage mes découverte ! et oui je lis des livres avec des sujet divers pour intéresser tout le monde et surtout parce que je suis une personne avec des Facette différente !

      Supprimer
  2. Sympas ta chronique ^^, c'est vrai que j'avais oublié le côté chirurgical de l'écriture mais c'est totalement ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense avoir bien analyser pour une fois :p

      Supprimer
  3. Très original comme sujet effectivement. Merci pour cette critique sincère, ce n'est pas étonnant que ce livre ai fait polémique je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que le sujet en soit était déjà une polémique en soie au yeux de se qui nous tombe dessus avec les infos et le reste ... alors oui ^^ il était destiner a une polémique et je pense même que l'auteur ne la pas fait pour rien ;)

      Supprimer
  4. oulala ça m'a l'air délicieusement mitigé! intéressant ce mélange de sensations finales! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est mitigé en même au vue du sujet sa ne pouvait qu'en être le cas tu pense pas ?

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup, je crois que je vais me remettre à lire ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu t'y remet je compte sur toi pour me le faire savoir <3 j'en serait super contente !

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Faut voir se que tu entend par la :) mais sa peut l'être si tes curieuse et que ta pas peur des truc tordu :p

      Supprimer
  7. Ta chronique m'a intriguée. Si je tombe sur ce bouquin, je le feuilletterai :) Merci pour tes articles :)

    RépondreSupprimer
  8. Je viens faire un petit tour sur ton blog en retour de ton commentaire sur le mien et je dois que j'aime beaucoup! :) Et particulièrement, cette chronique me donne très très très envie de lire ce roman! Dérangeant et immoral, ce type de livre est toujours intéressant à lire et analyser. Ca a bien attiré ma curiosité ! :) Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oulala pour être immorale il les celui ci après je pense que c'est un bon livre a analysé si on a pas peur de tomber sur un sujet comme celui ci !?

      Supprimer

Proudly designed by Mlekoshi playground